Ne pas passer par un cursus universitaire : avantages et inconvénients

Il faut savoir de prime abord qu’un cursus universitaire doit impérativement aboutir à l’obtention d’un diplôme. Sinon, cela ne servira à rien de passer des années en apprentissage sans n’avoir rien obtenu. Nombreux peuvent ainsi être les avantages d’aller à l’université. Cela n’éloigne tout de même pas quelques inconvénients.

Pourquoi aller à l’université ?

Selon grand nombre de personnes, aller à l’université c’est pour pouvoir acquérir des compétences essentielles pour toute la vie, notamment au niveau professionnel. Alors que pendant les années de lycée, plusieurs matières ont été abordées (mathématique, chimie, les langues étrangères), c’est l’occasion maintenant de les appliquer dans différentes situations réelles. Il est aussi question de commercialisation. Certes, lorsqu’on recherche un travail, l’histoire académique de chacun est déterminative pour les employeurs. Ainsi, on peut même envisager un revenu supérieur à ceux qui n’ont pas de diplômes universitaires ou une équivalence. Toutefois, certains diplômes accordés par la Grande Ecole tels que le mastère spécialisé aide dans la recherche d’un bon travail. Autrement dit, c’est un meilleur moyen pour trouver un bon emploi avec un salaire élevé. Mais, tout est aussi question de fierté.

Les plus et les moins du cursus universitaire

Toute université est grande, c’est-à-dire le cadre, les bâtiments, les salles, etc. C’est une bonne opportunité pour faire quelques découvertes, rencontrer plusieurs amis, travailler en bonne compagnie et surtout être équipé d’outils d’apprentissage.  Cependant, c’est un nouveau monde pour les nouveaux bacheliers. Il faudra bien s’y adapter, sinon on risque de s’y perdre. Certes, il y a beaucoup de monde. Il faut aussi faire le bon choix des amis pour ne pas avoir de mauvaises influences. Pour les timides, leur vie sociale pourra être inquiétante. Par ailleurs, chacun se débrouillera dans les préparatifs de ses dossiers administratifs. Par chance, certaines universités sont dotées d’un service secrétariat efficace. Ce n’est pas le cas pour beaucoup d’autres. En ce qui concerne l’emploi du temps, ce sera vraiment aléatoire. Il se pourrait que ce soit vraiment bien construit et équilibré. Mais, il arrive parfois que tout est désordonné. Rien n’est fixé. Cela peut changer d’une semaine à une autre. En effet, il sera difficile de s’organiser en dehors des études. Les salles de cours peuvent également changer ainsi que les professeurs. Dans certains établissements, on ne retrouve que de très âgées personnes. Enfin, l’autonomie est requise. Cela demande une certaine compétence à s’adapter à la situation. Pourtant, beaucoup ne la maîtrise pas, mais demande encore beaucoup d’encadrement.

Aperçu sur le système LMD actuel

Le système LMD est installé dans presque toutes les universités. On peut le traduire par Licence, Master et Doctorat. Le premier grade s’obtient au bout de trois années de formation. Le second requiert 5 ans d’apprentissage et le dernier 8 ans avec éventuellement une thèse à soutenir et des stages en pratique exigées. Pour ce faire, il va falloir valider un certain nombre de crédits.