Suivre une formation bachelor informatique

informatiques

Sur le marché du travail, les demandes dans le secteur des nouvelles technologies sont de plus en plus nombreuses. Afin de parfaire la maîtrise des outils informatiques, la formation universitaire est la meilleure voie. Avec un diplôme de bachelor informatique (bac +3), l’étudiant aura les connaissances et les compétences requises pour intégrer le milieu professionnel, ou pour poursuivre des études vers un master en informatique.

Prérequis pour intégrer un bachelor informatique

Les écoles ou universités qui proposent un bachelor informatique donnent souvent accès à la formation aux personnes titulaires du baccalauréat général ou professionnel, ou titulaire d’un diplôme équivalent de niveau IV. La sélection des étudiants de première année peut se faire sur un examen du dossier ou en passant un test de niveau, avec toujours un entretien. Cela dépend de chaque école, des établissements peuvent même accueillir des candidats qui sont déjà dans le milieu du travail et qui souhaitent se réorienter, ou suivre une formation professionnelle en accord avec l’entreprise dans laquelle la personne travaille. Il est même possible de suivre le programme en alternance si l’étudiant occupe déjà un poste au sein d’une entreprise. Aujourd’hui, les admissions peuvent se faire en ligne dans une grande majorité des écoles. Les renseignements nécessaires à cela sont également accessibles directement en ligne comme sur www.keyce-it.fr.

À noter que l’admission en troisième année est également possible pour les titulaires d’un diplôme de niveau 5 validé ou Bac+2 validé.

Contenu du bachelor informatique

Le bachelor informatique est un diplôme de bac +3. De ce fait, il est obtenu par un étudiant au bout de trois années d’études, soit à peu près 567 heures de formation par an. En fonction de chaque école, la première année comprend le plus souvent 6 unités d’études. Cela peut comprendre différentes matières comme la culture technique qui compte des cours d’algorithme, de programmation structurée, ou encore de bases de données ; les matières scientifiques avec des modules de mathématiques générales ; la communication, notamment les cours de français et d’anglais ; le droit de l’informatique ; ou bien encore les systèmes et les réseaux. Ces programmes deviennent de plus en plus complexes au fur et à mesure que l’étudiant avance dans sa formation. L’objectif d’un tel parcours est de former des administrateurs de systèmes d’information aptes à s’adapter dans un environnement professionnel de plus en plus exigeant. Car le futur diplômé peut travailler à la fois dans une petite entreprise ou dans une de grande taille. Il ne se contente pas de faire des diagnostics et de dépanner, il peut être amené à effectuer une veille technologique, à réaliser des tests, à définir des cahiers des charges, et bien d’autres tâches encore. C’est d’ailleurs pour cette raison que le bachelor informatique dans une école reconnue par l etat soutient l’importance des stages. Aussi, chaque étudiant aura à effectuer un stage à temps complet d’une durée de quelques mois, un stage alterné, et souvent une alternance dès la deuxième année d’études. Ceci est logique puisque le domaine des nouvelles technologies, c’est de la théorie accompagnée de beaucoup de pratiques. À préciser que le bachelor informatique permet la spécialisation : cybersécurité, marketing digital, big data, management des systèmes d’information, etc.

Les métiers accessibles avec le bachelor informatique

Il existe deux possibilités pour un étudiant titulaire d’un bachelor informatique. Premièrement, il peut poursuivre ses études en suivant une formation en master informatique pour obtenir le titre de manager de projet informatique. La durée du programme est de deux ans. À noter toutefois qu’un master peut être spécialisé ou international. Sinon, si l’étudiant souhaite tout de suite intégrer le marché de l’emploi, son diplôme de bachelor informatique donne accès au métier d’administrateur système ou réseau, de développeur logiciel/web/mobile, de responsable informatique au sein d’une entreprise,  de technicien(ne) de support informatique, analyste d’exploitation, formateur en informatique ou encore technicien informatique. Et dans le secteur de l’informatique, le taux d’insertion professionnelle est plus ou moins bon, avoisinant 80 % en 2019.

Il faut savoir que le bachelor informatique est proposé dans les écoles de commerce. Bien s’assurer que l’école est reconnue par l’État avant de s’inscrire tout en vérifiant que le programme offert correspond aux attentes de l’étudiant, surtout en matière de spécialisation. Enfin, pour des renseignements supplémentaires, que ce soit par rapport à la mobilité internationale, la vie sur le campus, les tarifs des formations et les possibilités de financement, les écoles restent accessibles aux étudiants intéressés par l’informatique.