Qu’est ce que le Badge (bilan d’aptitude délivré par les grandes écoles) ?

Êtes-vous un salarié ? Le BADGE ou Diplôme d’Aptitude Délivré par les Grandes Ecoles vous intéressera. Il est créé à l’initiation de la Conférence des Grandes Ecoles. Il s’agit là d’un label permettant aux salariés à suivre une formation continue en vue des titres ou diplômes reconnus et délivrés par les Grandes Ecoles tels que le mastère spécialisé. Plus exactement, cela consiste à la validation des acquis professionnels. Mais, c’est aussi un meilleur moyen pour renforcer et reconnaître la compétence d’un individu. A la demande des entreprises, le cursus se spécialisera en fonction des besoins, en gestion, commerce, finance, management, marketing, télécommunication, e-business, etc.

Le BADGE : pour qui ?

Au fait, ce label concerne plus exactement les titulaires d’un diplôme Bac +2 ou d’une équivalence homologuée de niveau III. Toutefois, il importe de bien justifier son expérience professionnelle d’au moins 3 ans. Les bacheliers avec 5 années d’expérience pro sont aussi sollicités pour suivre la formation.

Le BADGE : pourquoi faire ?

Chaque candidat dispose de ses propres motivations pour la participation au cursus d’apprentissage pour l’obtention du badge. En tout cas, des points communs se constatent. On peut rassembler le souhait d’évoluer dans la vie professionnelle et surtout au sein de son entreprise. Certes, le badge est la solution adéquate pour acquérir encore plus d’expérience et se favoriser personnellement et professionnellement. Suite à l’obtention du diplôme reconnu par les Grandes Ecoles, de nouvelles compétences seront acquises. A ces dernières s’ajoutent encore une véritable valeur ajoutée. Ce sera donc comme un outil managérial pour les collaborateurs. Par ailleurs, avec ce label, l’acquisition des savoirs sera plus facile.

Le BADGE : comment se déroule la formation ?

Il faut savoir que la formation pour l’obtention du badge est semblable à un enseignement complet. Les cours se départageront d’une part en une théorie et d’une autre fois en pratique. A ceux-là, s’ajoutent certains projets en équipes. Pour la durée de l’apprentissage, cela peut prendre dans les environs de 250 heures. Autrement dit, la règle implique un programme de 7 à 24 mois au maximum. Arrivé au sixième mois de la période, cela peut souvent se transformer en alternance. La formation se départagera toujours en une théorie au sein de l’établissement d’enseignement et d’une pratique auprès d’une entreprise susceptible d’appliquer les mêmes règlements. Il est aussi acceptable d’alterner entre les périodes de présentiel et le travail à distance par l’intermédiaire de l’e-learning et le travail personnel. Dans ces perspectives, il importe de bien adapter ses plages horaires pour ne pas devoir délaisser son activité professionnelle. Enfin, le BADGE est régi par certains nombres de contrôles d’aptitude tout au long de la formation ainsi qu’en fin du cursus.